Il y a déjà quelques années à l’occasion d’une soirée pour mes 60 ans…

Je me souviens d’un jour, il y a déjà quelques années, à l’occasion d’une soirée pour mes 60 ans, Francine, une amie, m’a souhaité « Michel, sois sans temps » (60 ans). Ça m’a bouleversé. Tout en appréciant ce manifeste, je suis resté sans voix par la portée de cette déclaration.

« Sois sans temps », être sans temps, devenir centenaire, vivre longtemps, n’est-ce pas un désir caché, un rêve dissimulé, sûrement le plus grand des souhaits imprégnés au plus profond de nos êtres ?

Encore aujourd’hui je relie ces mots « Sois sans temps » et je reste pensif, songeur et préoccupé devant les années qui me sont offertes et comptées.

Il y a sûrement plus d’années passées à mon actif que d’années à venir. Mais je voudrais être « Sans Temps », en partageant et en incitant les gens du Bel Âge à léguer leurs histoires, leurs vécus et leurs légendes. Que votre histoire devienne un rêve à réaliser, une entreprise à venir.

« Sois sans temps » devrait être notre slogan, notre hymne à l’amour et notre complainte pour chaque nouvel instant de vie qui nous est gracieusement donné.

Merci la vie, soyez « Sans Temps » vous aussi et osez…

____________________

 

Ce texte fait partie du mandat des Éditions Bel Âge d’enrichir votre vie et de vous informer.

P.S. Si vous avez vous aussi le cœur d’un Don Quichotte ou d’un preux chevalier, pourquoi ne pas joindre notre équipe ?

Si vous aimez ce projet, si vous le trouvez porteur, partagez cet article auprès de vos amis et sur vos médias sociaux et qui sait… cette aventure deviendra prisée.

Michel Grégoire, fondateur des Éditions Bel Âge