Michel Grégoire (MiGré) éditeur et fondateur des Éditions Bel Âge

La plupart des gens croient qu’une mauvaise expérience est automatiquement une expérience négative. Et vous, qu’en pensez-vous ?

Nous entendons trop souvent ce genre de commentaires :
« J’ai été maltraité quand j’étais petit »
« J’étais seul, livré à moi-même et sans soutien »
« Le mauvais sort s’acharne sur moi »
« J’ai vécu dans une famille défavorisée »
« J’ai été battu »
« J’ai été abusé »

Diriez-vous que ces mots ressemblent à de l’apitoiement sur soi, comme « Je suis ainsi parce que la vie m’a marqué ».

Peut-être que ces faits sont vrais, mais n’est-il pas temps de chercher les points positifs dissimulés derrière toutes ces choses négatives, ces apprentissages ?

Pourquoi ne pas reconsidérer notre façon de percevoir nos maux ?

Pourquoi ne pas utiliser des mots pour guérir nos maux ?

« J’ai été maltraité quand j’étais enfant ». Mais j’ai appris à  survivre, à grandir et à m’épanouir, pour devenir l’être que je suis. Bien sûr que ça n’a pas été facile et que j’ai vécu des moments pénibles, mais je suis fier de moi.

« J’étais un enfant incompris et tout le monde me traitait  comme un moins que rien ». Mais aujourd’hui je suis autonome, confiant en moi, fort et sensible aux autres.

Voyez-vous où je veux en venir ?

Vous pouvez prendre n’importe quel évènement de votre histoire et le réinterpréter à votre avantage plutôt que de le laisser vous porter préjudice. Vous pouvez transformer votre passé en un apprentissage positif et constructif.

Des études ont démontré que de nombreux enfants grandissant dans la précarité ont tendance à être plus autonomes devenus adultes.

Pourquoi être rempli de ressentiment, de colère ou d’impuissance ? Choisissez plutôt de ressentir de la gratitude envers vous-même et votre passé, car si vous ne faites pas le choix d’être bien dans votre peau, quel en sera le résultat à votre avis ?

Mon père, un homme droit et très sévère m’a dit sur son lit de mort « Le passé est en arrière » sur le coup cela m’a flagellé, mais, par la suite, j’ai compris qu’il avait raison. Ce qui est passé n’est pas enterré mais il est le terreau pour une meilleure vie.

Saviez-vous que c’est la façon de fonctionner de la plupart des gens qui réussissent ? Quand ils revivent mentalement une expérience terrible, ils décident de trouver un aspect positif à accoler à cette situation.

Vous en doutez ? Vérifiez par vous-même, lisez des biographies de personnes célèbres. C’est un classique, les gagnants ne deviennent des gagnants qu’après avoir surmonté de grandes difficultés. Ils surpassent leurs revers par la visualisation de leurs réussites et ils ne cessent d’apprendre à contrôler leurs pensées jusqu’à ce qu’ils obtiennent satisfaction.

Si vous avez des maux qui vous tiraillent, vous perturbent, vous mettent en colère ou vous dépriment, regardez-les de près. Il y a de l’or dans votre histoire et tout ce que vous avez à faire est d’apprendre à le trouver.

Il n’est pas nécessaire d’avoir eu une enfance malheureuse pour réussir sa vie, mais si tel est votre cas, ne vous considérez pas vaincu d’avance. Les épreuves ont forgé en vous des capacités que vous pouvez utiliser à votre avantage. En vous se cache un trésor qui ne demande qu’à être révélé.

Amicalement, Michel Grégoire

Retrouvez-moi sur :         Le Blogue          Facebook              Google+

Vous êtes intéressé par l’édition électronique et à la possibilité de publier vos écrits ? Vous êtes au bon endroit !